• MarieSaintRochel

Pourquoi les 12 signes du zodiaque sont corrects

Depuis des années, sur internet ou dans la presse écrite, il ressort très régulièrement toujours les mêmes articles qui prétendent que les signes astrologiques sont faux et, qui, par conséquent, pensent invalider l’astrologie. Il n’y a jamais de droit de réponse sur le sujet. Voilà donc une magnifique occasion de vous démontrer simplement que les critiques émises ne sont pas valables et que les 12 signes astrologiques sont corrects.


LES SIGNES ASTROLOGIQUES NE SONT PAS LA PROJECTION DES CONSTELLATIONS


La première critique est basée sur le fait que les constellations bougent dans le ciel au fil des siècles. C’est ce que l’on appelle la précession des équinoxes et ce phénomène existe depuis que le monde est monde. Ça veut dire quoi ? Tout simplement, si l’on imagine un être humain qui regarde le ciel, le même jour et mois d’une année (par exemple le 21 mars), à plusieurs milliers d’années de différence, il ne verra pas la même constellation : le signe astrologique, par exemple, sera en Bélier mais la constellation visible sera en Poissons. Sur ce fait, il est dit que les signes astrologiques sont faux parce que les constellations (retenez bien ce terme de constellations) ont changé avec les millénaires et continueront de changer sur la base d’un cycle de 26 000 ans environ.


Pourquoi cette réponse est incorrecte ? Parce que les signes astrologiques ne sont pas la projection des constellations dans le ciel mais la projection des cycles du Soleil et des cycles du jour et de la nuit.

Prenons l'exemple du solstice d'été qui a eu lieu le 21 juin 2015 à 16h38. C'est exactement à ce moment précis qu'en astrologie traditionnelle, le Soleil est entré dans le signe du Cancer. En effet, l'astrologie suit les mouvements du Soleil sur notre Terre : il a été découpé autour de la Terre des tranches égales qui représentent les 12 signes du zodiaque. Ces tranches correspondent aux mouvements, à la "vie" du Soleil sur Terre. Tant que l'équinoxe du printemps aura lieu le 21 mars, nous entrerons à ce moment précis dans le signe du Bélier. Tant que le solstice d'été aura lieu le 21 juin, nous entrerons dans le signe du Cancer à ce moment-là. En 2016, le solstice d’été a eu lieu le 20 juin à 22h34 : c’est précisément à cet instant que nous sommes entrés dans le signe du Cancer (et pas le 21 juin).



Les signes astrologiques suivent les cycles annuels du Soleil associés à la longueur des jours et des nuits. Les mouvements du Soleil sur Terre ne sont donc pas liés aux constellations dans le ciel.

D'ailleurs, l'astrologie traite de l'impact des planètes sur Terre, sur nous, les humains (pas de l'impact des planètes dans le ciel, dans les constellations). La raison de cette incompréhension ? Le fait que les noms des constellations et des signes du zodiaque soient, en partie, identiques et qu'à un moment, les constellations étaient un peu près "au bon endroit" : il y avait fusion temporaire entre signe astrologique et constellation. On peut donc imaginer que, pour mieux mémoriser les choses, nos ancêtres aient donné le même nom au signe et à la constellation (avec, d’ailleurs, des références claires à la symbolique de la mythologie), tout en sachant parfaitement que le ciel est en perpétuel mouvement et que les constellations allaient inévitablement bouger dans notre ciel étoilé (précession des équinoxes) !


En résumé, ce n'est pas parce qu'on appelle notre planète la Terre comme la terre (dans laquelle on plante des fleurs) que c'est la même chose ! Et bien, c'est pareil entre les signes du zodiaque et les constellations ! Qu'on se le dise ! De plus, il y a 88 constellations dans le ciel et non pas 12 comme les signes astrologiques. Ce n'est pas franchement la même chose...


D'ailleurs, l'autre nom des SIGNES ASTROLOGIQUES est SIGNES SOLAIRES (reliés au Soleil, au cycle du Soleil, pas aux constellations).


LES SIGNES ASTROLOGIQUES : UNE HORLOGE SOLAIRE ANNUELLE


Pour faciliter la compréhension, je vais prendre l'exemple de notre horloge du temps. L'horloge correspond à un cycle de 12 heures - réparties de manière égale - qui sont la projection du cycle du Soleil et du cycle jour/nuit. Cette horloge a été construite sur une base simple : on plante un bout de bois dans le sol et l’ombre se déplace au cours de la journée et correspond au décompte des heures. Quand il est midi, la chaleur du Soleil est optimale et est très différente de l'énergie solaire reçue sur Terre à 18 heures ou à 22 heures.


Les 12 signes astrologiques sont l'application du principe de l'horloge sur un an. C'est la découpe cosmique des mouvements solaires sur une année (avec des points clefs : les équinoxes et les solstices).

Comme pour les heures (avec une intensité solaire différente), les signes astrologiques correspondent à des cycles d'énergie différente. Le Bélier (lié à l'équinoxe de printemps) a une énergie de réveil de la nature. Le Cancer (solstice d'été) correspond à la chaleur d'été (on peut faire le parallèle avec le midi de l'horloge journalière) et ainsi de suite.


Il est donc totalement logique que les signes astrologiques soient répartis en parts égales comme notre horloge journalière du temps.

En effet, l’autre critique émise par ceux qui disent invalider l’astrologie vient du fait que la durée de traversée, durant une année, de chaque constellation n’est pas identique : par exemple, elle se passe en environ 45 jours dans la constellation de la Vierge et seulement 7 jours dans celle du Scorpion par exemple. Comme les signes astrologiques ne sont pas la projection des constellations, ces remarques sont hors sujet. Imaginez-vous une horloge de 12 heures où 1 heure ferait 60 minutes et l’autre 80 minutes ? C’est absurde. C’est la même chose pour les signes astrologiques : comme ils suivent les cycles jour/nuit reliés au Soleil sur une année, l’horloge doit fonctionner avec les mêmes nombres de degrés (30 degrés pour un signe astrologique sur un cercle de 360 degrés) comme une heure ne peut avoir qu’une seule mesure de 60 minutes pour avoir un sens universel et mathématique.


UN TREIZIEME SIGNE ? NON, c'est une CONSTELLATION, PAS un signe SOLAIRE ! De même, on entend régulièrement dire que l'astrologie traditionnelle est fausse car il y a un treizième signe : le SERPENTAIRE. C'est inexact. Le Serpentaire est une constellation renommée (le Serpent ? peut-être) mais n'a rien à voir avec l'horloge cosmique solaire annuelle que représentent les signes astrologiques. Il pourrait donc y avoir 20 constellations de plus que cela ne changerait rien au fonctionnement de l'astrologie qui est connectée aux cycles solaires sur Terre et sur la durée du jour et de la nuit.


Donc, oui, je vous le confirme : les signes astrologiques sont corrects et vous serez donc encore du même signe astrologique pendant longtemps encore !

#astrologie #signesastrologiques #constellations #horlogesolaire #astrologiefausse #signesastrologiquesfaux #astrologievraie #horoscope


179 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SIRET 44785196500015  Marie Saint Rochel

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now