• MarieSaintRochel

Vers des preuves scientifiques de la réalité de la médiumnité ? #1

Mis à jour : 26 févr. 2019

Et si, en observant d'un peu plus près les dernières découvertes ou théories scientifiques, on tendait vers des preuves de la réalité de la voyance, de la médiumnité et de l'astrologie ? C'est ce vaste sujet que je vous propose d'explorer !


AU CROISEMENT DE LA SCIENCE ET DES FACULTES DITES PARANORMALES…


Les scientifiques ne font, par principe, quasiment jamais de recherches pour démontrer l’existence de la voyance, de la médiumnité ou pour arriver à la conclusion selon laquelle les planètes (astrologie) ont bien une influence sur nos vies terrestres. C’est un fait.


Toutefois, des recherches scientifiques plus globales sur le fonctionnement du cerveau ou sur les mécaniques qui interagissent dans l’espace ou dans notre univers ont fait émerger, depuis quelques années, des théories très intéressantes. Ces théories scientifiques ne sont pas forcément, encore, totalement prouvées mais elles ont un sens et une acuité dans l’analyse et la réflexion qui méritent largement notre intérêt.


Alors oui, tout doucement, il émerge de plus en plus de théories scientifiques qui pourraient, un jour, valider le fonctionnement de la voyance (prédiction de l’avenir), de la médiumnité (contacts avec les défunts dans l‘au-delà) et l’astrologie (prédictions des événements humains par les mouvements des planètes).


Je vous propose donc, dans cet article, d’entrer dans l’univers fascinant de la science, au croisement de deux mondes en apparence si différents : la science et les facultés dites paranormales ! Vaste sujet…



ET SI LA CONSCIENCE SE SITUAIT HORS DU CERVEAU ?


C’est sans doute l’une des théories les plus intéressantes qui ait émergé ces dernières années ! Elle préconise que le cerveau ne serait pas l’organe de notre conscience comme le prétend les théories scientifiques officielles actuelles. Cette théorie s’appelle la théorie des champs informationnels de la conscience et elle a été mise en avant par le professeur Pim van Lommel. De quoi s’agit-il exactement ?


La conscience ne serait pas le fruit du cerveau ! Vers une nouvelle conception de la notion de conscience !


Cette théorie implique que la conscience n'est pas le fruit du cerveau comme les rationalistes nous l'expliquent. La conscience est délocalisée et indépendante du cerveau. Le cerveau joue, alors, le rôle d'un ordinateur. Il reçoit des informations de la conscience mais ces informations ne sont pas dans le cerveau : comme celles reçues par un ordinateur, par le biais d'internet, ne sont pas à l'intérieur de la machine. La conscience serait le réseau informatique d’internet et notre cerveau ne serait que l’ordinateur récepteur des informations présentes via le net.


Pim van Lommel a dit dans une interview reprise dans le magazine Nexus : « Les champs informationnels de la conscience sont reçus par le cerveau qui fonctionne en tant que récepteur et aussi transmetteur, mais non pas comme conservateur de la conscience. La voix qu'on entend au téléphone n'a pas sa source dans le téléphone lui-même… » Le professeur explique que les informations captées sont des ondes électromagnétiques, transformées par un appareil en images ou en sons. « On peut recevoir ce qui est transmis à la vitesse de la lumière à travers des milliers de kilomètres et si on éteint la télévision, la réception cesse sur notre poste, mais la transmission continue... La connexion a été coupée, mais elle n’a pas disparu, elle peut encore être reçue ailleurs grâce à un autre poste. »


Le cerveau devient alors, symboliquement, comme les pistils d'une fleur, des sortes de capteurs des champs informationnels contenus dans l'espace.


Pistils des hellébores dans mon jardin de Saint Aubin sur mer


Le principe de non localité de la conscience !


C’est le principe de « non localité ». La conscience n’est pas localisée dans le cerveau comme le réseau internet n’est pas localisé dans notre ordinateur.

Pour Pim van Lommel, cela veut simplement dire que la capacité de réception des informations par le cerveau est coupée mais la conscience, extérieure au cerveau, ne cesse pas après, par exemple, un arrêt cardiaque. Encore plus intéressant… le professeur néerlandais pense qu'il existe plusieurs aspects dans notre conscience, avec diverses interfaces. « Ce qui peut expliquer certaines précognitions dans une nouvelle dimension qui ne tient pas compte de notre concept de liaison entre le corps et l'esprit dans l'espace et le temps, où tous les événements présents et passés coexistent. » Pour expliquer cela plus simplement, un voyant aurait la faculté de se connecter avec une conscience globale hors du cerveau qui permet de voir les événements passés, présents et futurs ! Quant au médium, il aurait bien accès à une autre dimension qui lui permettrait d'être en contact avec les défunts !


Ce sujet vous intéresse ? Vous pouvez lire la suite de cet article : https://mariesaintrochel.wixsite.com/mariesaintrochel/blog/vers-des-preuves-scientifiques-de-la-réalité-de-la-voyance-et-de-l-astrologie-2


#sciences #paranormal #preuvesscientifiques #recherche #conscience #cerveau #mediumnité #voyance #nonlocalité #passé #présent #futur


157 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SIRET 44785196500015  Marie Saint Rochel

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now